Installer RedHat ou CentOS ou OEL

Installer RedHat ou CentOS ou OEL

Vous voulez une procédure simple pour installer la base de RedHat?

En voici une.

Je désactive SELINUX qui à mon humble avis ne fait que compliquer toute la patente 🙂

Installer RedHat en démarrant sur le DVD

Installation de base et Choisir Web Server

Configurer le réseau

A l’installation, si vous n’avez pas configuré les cartes réseaux à l’interface graphique, utilisez le système de configuration par la commande:

system-config-network

configurer les bonnes adresses pour toutes les cartes et ensuite aller les forcer à démarrer automatiquement: (le faire pour chaque carte réseau)

vi /etc/sysconfig/network-scripts/ifcfg-eth0

     mettre ONBOOT=yes

vi /etc/sysconfig/network-scripts/ifcfg-eth1

     mettre ONBOOT=yes

vi /etc/sysconfig/network-scripts/ifcfg-eth2

     mettre ONBOOT=yes

vi /etc/sysconfig/network-scripts/ifcfg-eth3

     mettre ONBOOT=yes

Redémarrer les cartes réseaux:

service network restart

Utilisez la commande suivante pour valider la configuration:

ifconfig -a

Vous pouvez tester les connexions:

ping “adresse de la passerelle”

Configurer le SSH

Sauvegarder la config de base

cp /etc/ssh/sshd_config /etc/ssh/sshd_config.bak

Vider le fichier et remplacer le contenu par celui fourni.

vi /etc/ssh/sshd_config

Configurer le NTP

Sauvegarder la config de base

cp /etc/ntp.conf /etc/ntp.conf.bak

Modifier

vi /etc/ntp.conf

en remplaçant les serveurs de red hat pour ceux de l’entreprise dans les sections:

server 1.redhat

server 2.redhat

Désactiver le SELINUX

vi /etc/selinux/config

effacer le contenu du fichier et y insérer ceci:

#

SELINUX=disabled

SELINUXTYPE=targeted

SETLOCALDEFS=0

#

Redémarrer. Pour vérifier que SELINUX est bel et bien désactivé, rouler la commande suivante:

sestatus

le résultat devrait être: SELinux status:                 disabled

Désactiver le pare-feu

chkconfig iptables off

service iptables save

service iptables stop

Vous devriez voir un output semblable:

iptables: Flushing firewall rules:                                    [  OK  ]

iptables: Setting chains to policy ACCEPT: filter            [  OK  ]

iptables: Unloading modules:                                        [  OK  ]

 

–> Redémarrer le serveur <–

Utiliser la commande suivante:

shutdown -r now

Mettre le système à jour

Enregistrer le serveur dans le compte Red Hat

subscription-manager register –username=USERNAME –password=PASSWORD

subscription-manager subscribe –auto

Démarrer le processus de mise à jour

yum update

Appuyer <Y> lorsque le système le demande. Il se peut qu’il le le demande plusieurs fois.

Quand c’est terminé, nettoyer la metadata

yum clean metadata

–> Redémarrer le serveur <–

Utiliser la commande suivante:

shutdown -r now

Mettre le système à jour (suite)

Au redémarrage, retenter la commande suivante.

yum update

S’il y’a de nouvelles mise à jour, les appliquer et redémarrer, s’il n’y plus de mise a jour, continuer la procédure.

Configuration Apache.

Forcer le démarrage de APACHE en même temps que le serveur:

chkconfig httpd on

Pour valider, vérifier que le résultat de la commande suivante:

chkconfig –list |grep httpd

soit le suivant aux points 2,3,4,5

httpd               0:arrêt     1:arrêt     2:marche     3:marche     4:marche     5:marche     6:arrêt

Pour le démarrer:

service httpd start

Pour vérifier que le port 80 est bel et bien utilisé:

netstat -anp |grep “:80″

Vous devriez avoir un résultat semblable:

tcp        0      0 :::80                       :::*                        LISTEN      1950/httpd         

Utilisez un fureteur externe pour se brancher sur l’adresse IP sur serveur et vous devriez maintenant voir la page de démarrage de Apache.

Configurer les paramètres de Apache

Se déplacer dans le bon dossier:

cd /etc/httpd/conf

Sauvegarder la configuration de base:

cp httpd.conf httpd.conf.bak

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *