Installer un VIB sans Update Manager

Installer un VIB sans Update Manager

– Vous avez plusieurs serveurs ESXi?
– Un pilote en format vib à installer d’urgence?
– Facile?
– Nah, vous n’avez pas de serveur Update Manager?
– Oh, c’est une autre histoire.

Voici une petite procédure qui rend la chose très simple.

Premierement, il faut pousser le .vib sur un datastore (Browse Datastore ou SSH).
Ensuite, il faut rouler en SSH la commande esxcli software vib install.
Mais c’est encore plus simple si on la roule par PowerCLI.

Alors, on se crée deux fichiers:


  • Le premier: hosts.csv
    • Dans ce fichier, on mets les noms des serveurs ESXi sur lesquels on veut installer le .vib
      • vmhost
      • esxi-hostname1
      • esxi-hostname2
      • esx-hostname3
      • etc.
  • Le second: hosts.ps1
    • Dans ce fichier, on fait le lien vers le fichier csv et on y mets les commandes esxcli qu’on a à rouler.

 


Import-Csv hosts.csv |

foreach {
get-vmhost $_.vmhost | Select name,connectionstate
$esx = Get-Vmhost $_.vmhost
$esxcli = Get-VMHost $_.vmhost | Get-EsxCli
##
### Ligne pour installer un driver a partir d’un Datastore sur le SAN
#$esxcli.software.vib.install(« /vmfs/volumes/NOM_DU_DATASTORE/NOM_DU_FICHIER_VIB.zip »,$false,$true,$true,$true,$false,$null,$null, $null)
###
### Ligne pour installer un driver a partir d’un Dossier local
#$esxcli.software.vib.install(« /tmp/NOM_DU_DOSSIER/NOM_DU_FICHIER_VIB.zip »,$false,$true,$true,$true,$false,$null,$null, $null)
###
### Ligne pour vérifier la version d’un pilote. Dans ce cas-ci, la version du driver réseau
#$esxcli.network.nic.list() | Select-Object *, @{N= »FirmwareVersion »; E={$Esxcli.network.nic.get($_.name).driverinfo.firmwareVersion}}, @{N= »Version »; E={$Esxcli.network.nic.get($_.name).driverinfo.Version}}
###
### Ligne pour vérifier la version d’un pilote. Dans ce cas-ci, la version du driver FC qlogic
#$esxcli.software.vib.list() | Where {$_.Name -eq « qlnativefc »} | Select Name, Version, InstallDate| ft
}


Donc, la premiere fois, décommente la section de verification pour valider la version actuelle du driver. Ensuite, je décommente la ligne pour installer.

On redémarre et hop, c’est fait. C’est environ 10 secondes par serveur plutot que plusieurs minutes pour se loguer en SSH, pousser le driver, l’installer etc.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *