CapEX vs OpEX: Comment s’y retrouver?

CapEX vs OpEX: Comment s’y retrouver?

Depuis quelques années, on a vu un grand changement dans toute l’industrie des TI. On est passé d’immobilisation et d’acquisition massive d’équipement à une dématérialisation en partie ou en entièreté de son infrastructure. Cette observation met la table pour ce billet. Que veulent dire les termes CapEX et OpEX.

 

CapEX: Capital Expenditure. Cette expression se traduit par « dépense d’investissement de capital. C’est le cout de développement ou de fourniture des pièces d’un système. Ce sont des capitaux dépensés dans l’optique de créer un bénéfice futur qui se prolongera au-delà de l’année fiscale. Par exemple, acheter des serveurs, un immeuble, de la propriété intellectuelle comme un brevet, etc. Certaines dépenses s’amortissent sur plusieurs années et sont nommées « intangibles » (franchises, logiciels) et d’autres déprécient avec le temps et sont décrites comme tangibles (machinerie, équipement).

OpEX: Operational Expenditure : Cette expression se traduit par « dépense d’exploitation » et se défini comme étant tout ce qui peut permettre à l’entreprise de fonctionne au jour le jour. Fiscalement, ces dépenses sont entièrement déductibles dans l’année ou elles sont faites. Les choses suivantes peuvent en faire partie : Infonuagique, papier d’imprimante, salaires, loyer.

 

Dans des projets TI, il est important de bien saisir ce que la compagnie cherche à obtenir au bout de la ligne. Prenons l’exemple d’un client qui a besoin d’un site de relève pour son infrastructure. Il ne peut pas envisager avoir une copie miroir de son environnement de production qui dort sur un deuxième site et il n’a pas d’objection à ce que les dépenses du site de DR soient payables à chaque mois. Dans cette situation, il est possible de faire un mix de CapEX pour son site principal, pour lequel il acquiert tout l’équipement sur un contrat de financement et de louer un service Cloud pour son DR. Il pourra donc amortir sur plusieurs années l’achat du site primaire et passer les dépenses mensuelles au fur et à la mesure. Il est aussi important de noter que le CapEX est souvent accompagné de demandes de financement et dans une économie moribonde, ça se solde par des taux élevés et des refus décevants. Ce sont beaucoup de raisons pour les dépenses d’exploitation d’avoir la cote. Ce sont aussi de bonnes raisons d’employer des gestionnaires de projets, architectes et décideurs qui saisissent très bien ces concepts, tant au niveau technique que fiscal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *